*Centre Hospitalier Louis Domergue : 

Tél: 05 96 66 46 00

*Police : 

Avenue Casimir Branglidor 

Tél: 05 96 58 24 55

*Gendarmerie : 

La Crique 

Tél: 05 96 58 20 13

*Pompiers
Raisiniers
18 ou 05 96 58 20 37

*La Poste : 

Rue Joseph Lagrosillière 

Tél: 05 96 58 13 13

*Sous-préfecture
Rue Joseph Lagrosillière
Tél: 05 96 58 21 13

*Mairie : 
Avenue Casimir Branglidor 

Tél: 05 96 58 20 12

*Service Municipal de la Culture de Trinité – SMCT : 

Avenue Casimir Branglidor

Tél:  05 96 58 21 62

*Service Municipal des Sports – SMS : 

Palais des Sports 
Beauséjour 

Tél: 05 96 58 48 32

*Cyber Base : 

Quartier Epinette

Tél: 05 96 51 67 32

*Médiathèque : 

Avenue Casimir Branglidor 

Tél: 05 96 58 52 05


Français
  • Kayoca, l'unique mangrove Lacustre et ses roches gravées

    Extrait de "Les plus belles balades à la Martinique".

    "Souvent mal connue, de surcroît mal aimée et au rôle écologique mésestimé, la mangrove n'en constitue pas moins l'un des plus intéressants espaces forestiers de notre île et de nos régions."



    Forêt amphibie, elle ne se rencontre en effet que sous les tropiques, dans des eaux qui ne connaissent pas une température inférieure à 22°c, et se caractérise par un nombre très restreint d'essences, particulièrement bien adaptées au milieu original dans lequel elles croissent.



    Les mangroves marines sont plus répandues en Martinique; on y distingue plusieurs zones bien différenciées. 



    Une zone pionnière, tout d'abord, qui "gagne" continuellement sur la mer grâce au rôle colonisateur du mangle rouge (Rhizophora mangle). Facilement reconnaissable à ses racines aériennes en arceaux, c'est sans doute l'arbre le plus typique de la mangrove et la seule espèce végétale à reproduction vivipare. Puis vient une zone intérieure, au sol vaseux le plus souvent recouvert par la mer, où se développe le mangle gris (Avicennia nitida) remarquable par ses pneumatophores, excroissances des racines qui sortent perpendiculairement de la vase.

    En partant de Fort de France à l’entrée de Trinité au niveau de la Zone du Bac, on trouve sur la route une belle forêt de Mangle Médaille ou Sang Dragon (Pterocarpus officinalis) inondée d’eau douce. Cette mangrove très particulière se distingue par le fait qu’elle prend racine dans une zone inondée non salée. Unique dans la Caraïbe, cette forêt lacustre (d’eau douce) se caractérise par la présence d’une seule espèce : le Mangle Médaille. Cet arbre tire son nom de la forme de son fruit, une gousse arrondie et aplatie de la forme d’une médaille. Cet arbre est une légumineuse arborescente largement présente autour de la Mer des Caraïbes. Il peut atteindre 40 mètres de haut à maturité pour un diamètre de 60 à 90 centimètres à sa base. Il possède des contreforts remarquables, s’élevant jusqu’à 5 mètres sur le tronc. Ses fleurs jaunes, odorantes sont pollinisées par les abeilles. Il est plus connu sous le nom de « Sang Dragon » pour la couleur rouge-sang de sa gomme ou celui de Mangle Médaille pour la forme de ses graines.

    La Mangrove lacustre du Galion appelée encore « Kayoca », constitue un espace exceptionnel à protéger. Elle fait l’objet d’un arrêté préfectoral de protection du Biotope. Ce dernier stipule qu’afin de prévenir la destruction ou l’altération du milieu par piétinement, arrachage, enlèvement de la végétation ou du substrat, il est interdit de pénétrer ou de circuler en dehors des chemin balisés.

    Par ailleurs le droit d’arrachage ou de coupe est subordonné à l’obtention d’une autorisation préfectorale accordée dans le respect du code forestier. Il est bien entendu interdit de camper sur cet espace, d’y faire du feu, d’y déposer des ordures ou encore d’y amener des animaux domestiques.

    MANGROVE ET MYSTICISME



    En Martinique, les lieux magiques sont nombreux et figurent sur les ordonnances des marabouts et autres sorciers. Le « gadézafé » conseille de déposer ou d'enterrer des objets préparés à l'avance. Parmi ces endroits magiques, citons le quatre chemins ou carrefour, la mangrove, le cimetière et même l'église.

    Les quimboiseurs profitent de ces lieux calmes et isolés pour accomplir leurs manipulations malsaines et donner force à leurs maléfices. Lier et délier des destins par des pactes malfaisants et ainsi modifier la destinée de certaines âmes innocentes ou crédules.

    La mangrove devient sinistre, lugubre, souillée par cette présence humaine, les lieux revêtent un aspect maléfique et maudit. Mystérieuse et laide elle perd de son charme, mais au matin, un nouveau jour se lève, et les méfaits du nocturne s’estompent.

Backend Options

See here all the options you can set in the Joomla Backend of this Theme.

Backend Options

×

Register


Donec id elit non mi porta gravida at eget metus. Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Aenean lacinia bibendum nulla sed consectetur. Donec ullamcorper nulla non metus auctor fringilla. Morbi leo risus, porta ac consectetur ac, vestibulum at eros.



  or   Login
×